Associations

Protéger les éléphants pour conserver le grand écosystème mara.

L’association Mara Elephant Project protège les éléphants dans le grand écosystème de Mara en tant qu’espèce clé pour la conservation.

Ils gèrent également le conflit homme-éléphant en limitant et en surveillant les mouvements des éléphants, en déployant des patrouilles anti-braconnage et des unités d’intervention rapide.

L’association utilise des techniques et des technologies innovantes pour éliminer le braconnage en collaboration avec des partenaires, des propriétaires fonciers et le gouvernement.

L’association s’engage avec les communautés locales et d’autres parties prenantes clés pour faire progresser la conservation de toute la faune et de l’habitat dont elle dépend.

Griet Van Malderen soutient et finance activement l’association Mara Elephant Project.

Ouganda
Wildlife
Authority

L’Ouganda Wildlife Authority (UWA) gère 10 parcs nationaux; 12 réserves; 5 zones de gestion communautaire de la faune; et 13 refuges.

L’Ouganda Wildlife Authority est chargée de la conservation du patrimoine naturel du pays, qui comprend les animaux, les plantes, les caractéristiques naturelles et les écosystèmes en général.

L’UWA met en œuvre diverses stratégies pour conserver et gérer durablement la faune. Ils comprennent la participation communautaire à la gestion de la faune; le partage des revenus; gestion collaborative; gestion des animaux à problèmes; droits d’utilisation de la faune ; et éducation et sensibilisation à la conservation.

L’UWA s’attaque aux problèmes de conservation tels que le braconnage, l’empiètement et le pâturage illégal grâce à des stratégies telles que le placement de patrouilles dans toutes les zones protégées et l’arrestation de personnes qui envahissent les terres du parc sans l’autorisation de l’Autorité.

L’UWA a également travaillé avec les communautés autour des zones protégées pour relever d’autres défis entre la faune et les humains autour de ces zones, comme les animaux à problèmes et les conflits humains-faune entre autres. Les programmes de partage des avantages liés à la faune sont destinés à contribuer à la réalisation de l’objectif du gouvernement d’éliminer la pauvreté et d’améliorer les moyens de subsistance des communautés.